Afin de rendre votre visite encore plus agréable, notre site www.policeouestbw.be utilise des cookies.

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

Comment initier nos enfants aux dangers de la circulation ? Qu’ils s’y rendent à pied, à deux ou à quatre roues, il est bientôt temps pour eux de reprendre le chemin de l’école. Pour les parents, c’est donc le moment de leur apprendre ou de leur rappeler certaines règles de prévention qui permettront à tous de vivre cet événement en toute sérénité.

© Secunews.be

 

Expliquer les règles de base du code de la route


Pour les petits cyclistes comme pour les grands, la connaissance du code de la route est la condition essentielle pour un trajet en sécurité. Voici quelques règles prioritaires à enseigner aux enfants :


• La signification des principaux panneaux de signalisation

• Le respect de la priorité de droite

• Rouler sur la piste cyclable. S’il n’y en a pas, ils peuvent rouler à droite sur la chaussée, mais en gardant une bonne distance avec les portières des voitures stationnées.

• Indiquer clairement les changements de direction pour éviter tout malentendu avec les automobilistes

• Si les voitures avancent trop lentement, ils peuvent les dépasser par la gauche. Si elles sont à l’arrêt, le dépassement à droite est conseillé.

• Profiter des ZAC (Zone Avancée pour Cyclistes) qui permettent de se placer devant la file de voitures au feu rouge.

Faire le trajet avec lui à vélo, à pied ou en transport en commun


Pouvoir rouler à vélo est une chose, mais apprendre les bons réflexes et repérer les situations dangereuses en est une autre. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de faire le trajet plusieurs fois avec lui avant le jour J. Même chose si l’enfant se rend à l’école à pied ou en transport en commun.


• Planifier l’itinéraire : définir le chemin avec l’enfant. Ne pas hésiter à choisir un itinéraire un peu plus long, mais moins fréquenté ou ayant de meilleures conditions de visibilité.

• Formuler clairement les dangers et les comportements attendus face à ces dangers : sorties de garage, carrefours...

• Expérimenter le trajet dans les deux sens pour se familiariser avec les situations difficiles. Insister sur les zones les plus compliquées, comme les carrefours, pour acquérir les bons réflexes.

• Si les enfants prennent les transports publics, il peut être utile de prévoir avec eux la conduite adaptée en cas de retard ou si le tram/bus/métro n’arrive pas.

• Partir suffisamment tôt. Lorsque l’enfant est pressé par le temps, il court un risque plus important d’être distrait ou de commettre une imprudence.

 

 

Quelques recommandations de base


En vélo :

• Attention aux angles morts : toujours rester loin des camions ou des bus. Au moins 3 mètres derrière.
• Bon équipement : casque, veste fluo. Pas de sac encombrant.
• Vérifier régulièrement l’équipement du vélo : freins, sonnette, pression des pneus, cadenas, catadioptres, phares


A pied :

• Traverser dans les passages pour piétons. S’il n’y en a pas, choisir un endroit avec une bonne visibilité. Traverser perpendiculairement, pas en oblique.
• Apprendre à s’arrêter et à s’assurer que la voie est libre.
• Porter des vêtements bien visibles par temps sombre


En voiture :

• Attacher sa ceinture en permanence, même pour un trajet de courte durée.
• Si possible, sortir de la voiture du côté du trottoir.
• Pour les conducteurs : respecter les zones 30 en abord d’école.

Et dans tous les cas : pas de smartphone !


Michèle Orban, Chargée de veille

 

Copyright : www.secunews.be